Bienvenue !

Bienvenue sur le site de l’association PIMMS de Paris.

 

Le PIMMS, c’est le Point Information Médiation Multi Services, une structure de médiation sociale, dont l’objectif est de faciliter les relations entre les parisiens et les entreprises de service public et l’administration.
 
Notre association est au service des personnes qui connaissent des difficultés dans leurs relations avec les entreprises de service public et l’administration. Ces difficultés peuvent venir d’une mauvaise compréhension des démarches administratives, d’un manque de maîtrise de l’écrit ou de la langue française, de difficultés économiques…

L’association PIMMS de Paris explique les courriers et les factures, aide à remplir les formulaires, conseille dans les démarches, aide à rétablir le contact, oriente vers le bon service … à travers cinq lieux d’accueil gratuits et sans rendez-vous.

 

Le PIMMS, c’est un nouveau lien entre populations et services publics !

 

*****

Une permanence numérique à la Maison Bleue

A compter du 16 mars 2017, le PIMMS met en place une nouvelle permanence dans les locaux du Centre social La Maison Bleue dans le 18ème arrondissement. Cette permanence se déroule le jeudi après-midi et le vendredi matin et est particulièrement destinée à l’aide et l’accompagnement dans les démarches administratives sur internet.

Contact : Centre social La Maison Bleue 24 avenue de la Porte de Montmartre 75018 Paris - Téléphone : 01.53.09.24.38

Lire la suite


La Mairie mobile évolue

Plusieurs changements interviennent dans le fonctionnement de la Mairie mobile à compter du 30 janvier 2017. Les nouveaux lieux de stationnement, jours et horaires de présence sont les suivants :

- lundi de 9h30 à 17h, place de Montreuil dans le 20ème arrondissement (devant la recyclerie Emmaüs),

- mardi de 8h30 à 16h, rue Jomard dans le 19ème arrondissement,

- mercredi de 9h30 à 17h, rue Suzanne Masson dans le 19ème arrondissement.

Toute l'équipe de la Mairie mobile vous attend pour vous aider et vous accompagner dans vos démarches administratives.

Téléchargez le flyer de la Mairie Mobile.

Lire la suite


Des jeunes engagés pour la transition énergétique

CIVIGAZ est un programme national d’accompagnement des changements de comportements pour la transition énergétique. Ce programme a été créé par GRDF et la Fondation FACE. A Paris, il est mis en œuvre par des volontaires en service civique des associations PIMMS et FACE.

CIVIGAZ a pour activité principale la visite à domicile, prioritairement dans les 13ème, 18ème et 19ème arrondissements. Il s’agit de sensibiliser les habitants aux risques liés au gaz et les informer sur les écogestes qui peuvent permettre d’économiser de l’énergie. Les volontaires peuvent aussi être amenés à orienter des personnes vers des structures sociales plus aptes à les aider dans certaines démarches comme le CASVP (Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris), l’ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement) ou encore l’Agence Parisienne du Climat pour l’aide à la rénovation énergétique.

Paul et Maëva, volontaires CIVIGAZ au PIMMS de Paris, nous parlent de leurs motivations :

« Ce qui m’a attiré dans ce service civique, c’est l’envie de faire quelque chose de complètement diffèrent par rapport à ce que je faisais, et de faire une pause avant de reprendre mes études l’année prochaine. Ce que j’aime le plus dans cette mission, c’est de rencontrer des personnes de tous milieux confondus, que ce soit chez les personnes visitées ou dans notre groupe de volontaires ».

« Je fais ce service civique car je ne sais pas vers quel domaine d’études me diriger l’année prochaine. L’environnement est un sujet qui m’intéresse beaucoup, c’est pourquoi j’ai choisi cette mission. J’aimerai en apprendre un peu plus sur les enjeux environnementaux, et ce service civique me permet de faire des activités qui parlent de ce sujet. Le petit côté négatif est de devoir souvent se répéter dans ce que l’on dit auprès des habitants ».

Lire la suite


En France, 5 millions de ménages sont en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire qu’ils doivent consacrer plus de 10 % de leurs revenus pour se chauffer, s’éclairer ou encore cuisiner.

Dans la continuité de la loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte, GRDF et la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE) ont lancé une opération nationale innovante, appelée CIVIGAZ.

A Paris, 32 volontaires en service civique, coordonnés par les associations FACE Paris et PIMMS de Paris, viendront sensibiliser les foyers du parc social et privé à la sécurité des installations au gaz de ville et aux éco-gestes pour réduire leurs factures d’énergie. Les visites à domiciles auront lieu à partir du mois de décembre dans le 13ème, le 18ème et le 19ème arrondissement. Les personnes concernées seront averties par courrier et affichage dans les halls d’immeuble.

Si vous êtes une copropriété en chauffage individuel gaz et que vous souhaitez bénéficier du passage des volontaires CIVIGAZ, n’hésitez pas à nous contacter.

Lire la suite


La Fondation Free soutient les PIMMS

De nombreuses démarches administratives peuvent ou doivent maintenant être réalisées sur internet. Cela peut être très compliqué pour des personnes qui ne sont pas équipées d’un ordinateur ou qui ne maîtrisent pas ou peu l’informatique.

Les PIMMS peuvent apporter une réponse à ces difficultés, par l’intervention des médiateurs sociaux, mais également par la mise à disposition d’ordinateurs en libre accès.

Les 4 espaces numériques de l’association viennent d’être modernisés grâce au soutien de la Fondation Free, qui vient de nous faire un don de 18 ordinateurs. Nous adressons un grand merci à la Fondation Free au nom de nos nombreux usagers quotidiens, à qui cet équipement rend un grand service.

Vous trouverez les coordonnées de nos espaces numériques en vous rendant sur cette page.

Lire la suite


Vendredi 23 septembre, les salariés et les membres du bureau de l’association PIMMS de Paris se sont retrouvés pour une journée de travail et d’échange sur les projets de l’association. Les sujets à l’ordre du jour étaient nombreux : développement des permanences décentralisées, premier bilan de la Mairie Mobile, suites de la labellisation Maisons de Services Au Public (MSAP) et perspectives de collaboration avec la CAF, la CPAM, la CNAV, Pôle Emploi, renouvellement du parc informatique en libre-service, projet CIVIGAZ … Pour finir en beauté, la journée s’est achevée par une visite guidée des salons de l’Hôtel de Ville de Paris.

Lire la suite


Nawale, volontaire contre la fracture numérique

Nawale, tu viens de terminer une mission de volontaire en service civique au sein de l'association PIMMS de Paris. Peux-tu nous dire en quoi consistait ton rôle au sein de cette structure ?

Avec la dématérilisation des démarches liées aux services publics (la CAF, l’Assurance Vieillesse (CNAV) ou encore l’Assurance Maladie (CPAM), beaucoup de personnes se retrouvent en difficulté. Mon rôle consistait donc à être facilitatrice numérique. J’accompagnais les usagers dans leurs démarches administratives en ligne. De plus, je m’occupais de l’animation de l’espace numérique du PIMMS, en intervenant auprès des usagers qui utilisaient ou s’initiaient à l’informatique.

Qu'est-ce qui t'a poussé à t'engager comme volontaire ?

En toute honnêteté, je ne connaissais pas forcément le concept du Service Civique. Etudiante, j'avais un certain préjugé et je ne pensais pas être éligible au dispositif. Lors d'un grand oral à l'université, j’ai écouté avec attention un exposé sur le Service Civique fait par une autre étudiante. Je m'y suis intéressée et, appréciant l’engagement et la responsabilité citoyenne que cela induisait, j'ai entrepris les démarches pour m’engager comme volontaire.

Quel bilan fais-tu de cette expérience, qu'en retiens-tu ?

Pour tout vous dire, j'ai eu du mal à quitter le PIMMS, à interrompre mon travail avec les usagers et avec mes collègues. Mais toutes les bonnes choses ont une fin ! J'ai réellement apprécié le contact avec les usagers, la manière dont j'ai pu les accompagner ainsi que les échanges que nous avons pu avoir. J'ai appris ce qu'était vraiment l'engagement citoyen. Exercer ma mission au PIMMS m'a permis d'enrichir mon parcours professionnel, mais avec un aspect humain dominant. C'est bien la première fois que je m'investis autant professionnellement et, pour une fois, je dois dire que la seule raison qui me poussait à effectuer cette mission, était bien la mission en elle-même et non pas une raison pécuniaire.

J'en ressors changée aussi bien dans ma manière de voir les choses, que dans mes perspectives professionnelles. Je me sens concernée par les autres et j'ai gagné en maturité. Je suis déjà très nostalgique en repensant à cette mission, et je remercie fortement le PIMMS pour cette expérience très riche et marquante.

Comme vous le voyez, le bilan est très positif !

Et maintenant, quels sont tes projets ?

Ma formation universitaire est dans le domaine du Droit Public. Je vais, pour l’année en cours, achever ma formation par un Master 2 en administration publique et gestion des collectivités locales. En parallèle, je vais multiplier les expériences et les projets afin de préparer au mieux mon avenir professionnel.

Je ressors très inspirée pour mes futurs projets, le PIMMS étant au cœur de l’environnement des services publics, j’ai pu obtenir une vision réelle par rapport aux cours théoriques universitaires. Je me sens plus apte à évoluer dans le domaine public grâce à cela.

Lire la suite